18 ans après...




🧚Encore aujourd’hui et après des années de nettoyages et de libérations, je continue de dénoncer et à redonner la responsabilité aux personnes qui m’ont fait souffrir. Après 18 ans à porter, ce que j’appelais un simple abus et pour lequel je me sentais coupable, j’ai utilisé les énergies qui s’offraient à moi pour déposer cet acte devant la loi. Après tout ce temps à porter cette culpabilité, la police judiciaire qualifie cet acte de viol et pour la première fois j’entends, mais je ne réalise pas encore, que je suis une victime.


🧚Quel pas ! Quelle avancée ! Quelle libération ! Trois jours à sentir mon corps se vider d’une énergie qui ne m’appartenait pas. Trois jours à libérer des années de souffrance. Trois jours durant lesquels je réalise l’effet que cette transition d’énergie et cette déposition ont eu sur moi. Cette envie de poser fermement un « PLUS JAMAIS CA », de crier haut et fort à toutes les femmes du monde « Ne vous cachez pas et aller déposer. Libérez vous de ce poids de culpabilité et de honte qui ne vous appartient pas. La loi n’est pas toujours abusive ! Elle est là pour poser un cadre et pour nous protéger des abus et des souffrances »


🧚Haut et fort, aujourd’hui, je reprends en main ma vie, mon pouvoir et je continuerais de dénoncer et d’accompagner sur le chemin de la libération.


🧚Par ma voix et mes écrits, j’honore mon chemin

Posts récents

Voir tout